mercredi
9
novembre
  • Fuite des Oiseaux
Cie Traversée Mizel Théret
[ CRÉATION ]

20h30 - durée : 1h
tarif général : 10 € / tarif réduit : 6 €

Qui n’a jamais été happé par un vol de grues bruyantes ou de canards sauvages, collectifs planants prêts à se reconfigurer au gré des vents et des courants ? Le chorégraphe basque Mizel Théret les observe depuis longtemps. De ces mouvements aériens il a fait pièce plusieurs fois, avec les Oiseaux (2014), et Les derniers chants du cygne (2015). La Fuite des oiseaux, xorien ihesa en basque, clôt une trilogie où les migrations ont inspiré une mise en mouvement. Comment les interprètes se lancent-ils à leur tour dans cet envol commun ? Comment faire groupe sans passer par l’unisson ? Sur la base d’une danse « à l’abstraction lyrique » Mizel Théret évite le mimétisme dans une gestuelle graphique. Les six interprètes s’observent, s’agencent au gré d’une symphonie abstraite et minimaliste, portés par le chant des oiseaux et des plages de silence intenses. Sur le plateau se recompose, en toute liberté, ce qui se joue de si beau là-haut, dans le ciel.

Chorégraphie : Mizel Théret / Avec les danseurs : Eneka Bordato-Riaño, Gaël Domenger, Johanna Etcheverry, Mizel Théret, Matxalen Bilbao, Robert Jackson / Création lumières : Frédéric Béars / Musiques : Chants polyphoniques basques, Rachmaninov (Ave Maria), Chants migratoires des grues

En partenariat avec le Centre Chorégraphique National Malandain Ballet Biarritz
Avant première le vendredi 21 octobre 2016, Le Colisée à Biarritz (20h30)

Présence de la librairie